Comment écouter son coeur

Comment écouter son coeur

Comment écouter son coeur, lui faire confiance et oser le suivre ?

Si tu souhaites télécharger le podcast pour l’écouter depuis ton smartphone, clique ici et ensuite, télécharge l’audio en faisant un clic droit

Si je te dis que diverses études scientifiques ont démontré que le cœur peut prévoir le futur avant que celui-ci ne se matérialise, lui ferais-tu plus confiance ?

Si je te dis que l’étymologie du mot courage, vient du latin « cor » qui signifie cœur, oserais-tu plus facilement le suivre ?

Ton cœur détient les clés de ton épanouissement et il attend que tu l’écoutes et que tu lui fasses confiance. Ton mental, quant à lui, te maintient dans l’étroitesse de ta vie, car il tremble devant le vide du changement.

Comment écouter son cœur ? Que faire pour entendre la petite voix qui provient de cet endroit d’unification du moi profond ? Comment faire la différence entre le murmure du cœur et le hurlement de la tête ? Comment le laisser nous guider, pas à pas, vers plus de bonheur ?

C’est ce que je t’invite à découvrir au fil de cet article.

Le cœur, un système pensant

Pour apprendre comment écouter son cœur, il est utile de comprendre que celui-ci n’est pas juste une pompe qui permet au sang d’être propulsé dans tout notre corps.

En effet, notre cœur est, tout comme notre cerveau, un système pensant de 40 000 neurones qui fonctionne de manière totalement indépendante.

Lorsque des chercheurs en neuroscience se sont penchés sur l’origine de la perception de l’intuition, ils ont fait le constat qu’elle ne provient pas uniquement du cerveau. Mieux encore, ils ont constaté que le traitement de l’information intuitive s’effectue d’abord par le cœur avant que celui-ci ne collabore avec le cerveau.

Une étude inédite menée par Rollin McCraty et Mike Atkinson de l’Institute of Heartmath et Raymond Trevor Bradley de l’Institute for Whole Social Science a démontré que le cœur réagit aux stimuli émotionnels quelques secondes avant le cerveau.

 L’étude consistait en 2340 essais faits par 26 individus, dont 11 hommes et 15 femmes, d’une moyenne d’âge de 45 ans

De son côté, la physique quantique exprime que l’intelligence du cœur est sans limites et permettrait le prochain saut d’évolution de l’humanité en plus de nous permettre d’accéder à notre génie oublié.

Apprendre comment écouter son cœur et oser se laisser guider par lui nous permettrait donc de nous ouvrir à notre plein potentiel et in fine, de nous sentir plus alignés avec nous-mêmes et donc, plus heureux.

J’aurais pu remplacer « Comment écouter son cœur » par « Comment écouter sa petite voix/son âme/son intuition, etc. ». Tout cela veut dire la même chose.

L’intuition

Selon la définition du dictionnaire, l’intuition est une forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement.

Étymologiquement, intuition vient des mots latins :

  • Intuitio : image réfléchie dans un miroir,
  • intueri :
    • in : en », « dans »,
    • tueri : regarder attentivement, contempler.

Intuition signifie regarder la connaissance qui existe à l’intérieur de soi.

Cette connaissance qui existe à l’intérieur de chacun peut revêtir divers aspects : des images, des pensées, des ressentis, des rêves, etc. Tout cela varie d’une personne à l’autre.

Last but not least, il est important de dire que NON, l’intuition n’est pas un don que certains reçoivent en cadeau. Et que OUI, nous possédons TOUS la capacité de nous connecter à notre cœur afin de recevoir les messages qui en découlent.

Et concrètement, comment écouter son cœur ?

Comment écouter son cœur ?

Favorise la relation entre ton cœur et ton cerveau

Même si, comme on l’a vu plus haut, tout ce qui concerne le champ intuitif est perçu par le cœur, nous avons malgré tout besoin que celui-ci soit relié à notre cerveau pour optimaliser la bonne réception de nos messages. Et pour favoriser la bonne réceptivité de ces derniers, il est important de préparer le terrain.

Parcourons ensemble quelques prérequis pour assainir les relations entre notre cerveau et notre cœur et ainsi, garantir un terreau fertile pour l’émergence de nos intuitions :

1. Apaise ton esprit

Voici une liste non exhaustive de quelques techniques te permettant de calmer ton mental :

  • La relaxation
  • La respiration
  • La méditation
  • Le silence
  • Les balades
  • La cohérence cardiaque
  • Le sport
  • Etc.

2. Cultive les qualités du cœur afin de t’ouvrir de plus en plus à l’amour qu’il contient

  • La compassion : C’est la forme que prend l’altruisme quand il est confronté à la souffrance des autres + la détermination de mettre tout en œuvre pour empêcher les autres de souffrir. M. Ricard
  • L’auto-compassion : C’est être gentil et compatissant avec toi-même lorsque tu te sens inadéquat, en échec ou en souffrance.
  • L’altruisme : Intérêt profond pour le bonheur des autres + la détermination de faire tout ce que l’on peut pour les rendre heureux. M. Ricard
  • L’empathie : La capacité d’entrer en résonance avec la situation et le sentiment des autres. M. Ricard

Les définitions de M. Ricard sont issues de la préface du livre autobiographique de James R. Doty : La fabrique des miracles.

3. Cultive ou développe ta confiance en la vie

4. Donne du crédit à ta petite voix.

Tu peux mettre ces prérequis en application au quotidien pour que cela fasse partie de tes habitudes de vie. En plus de préparer le terrain à l’écoute de ton coeur, ils te permettront également de te sentir plus heureux.

Et en pratique, comment écouter son cœur ?

Ton coeur va utiliser 2 interfaces importantes pour communiquer avec toi. Avant de te donner un protocole d’écoute, parcourons ensemble ces 2 interfaces et découvrons également 2 vérités inhérentes au coeur.

1. Observe ton corps pour découvrir le langage du cœur

Ton corps est l’une des interfaces qu’utilise ton cœur pour communiquer avec toi. C’est pour cela que je t’invite à t’observer le plus souvent possible afin de mettre de la conscience sur la manière dont s’exprime ton cœur au travers de ton corps.

Observe-toi dans tes moments de flow, de sérénité, de crispation, d’incertitude, de certitude, etc. Observe-toi avec curiosité et amusement et recense les informations physiques que tu perçois.

Exemple:

Quand je suis dans ma certitude, je ressens une ouverture au niveau du plexus solaire VS une crispation au même endroit lorsque je suis dans des moments d’incertitude. J’ai le visage détendu quand je suis dans mon flow ou crispé quand je suis dans mes réflexions. J’ai les épaules détendues quand le choix que je fais est relié à ma joie ou crispées quand le choix que je fais est relié à mes peurs, etc.

Petit truc :

Tu peux t’exercer à l’écoute de ton corps en mettant des alarmes toutes les heures (ou comme tu préfères) par exemple. Chaque fois que celle-ci sonne, tu te demandes comment tu te sens. (Émotion/sentiment) et tu fais un petit scan de ton corps pour voir comment il réagit en parallèle. Cela te permettra de prendre conscience de petites subtilités que tu ne vois peut-être pas si tu n’y prêtes pas attention.

Au fur et à mesure de tes observations, tu comprendras de mieux en mieux ce que ton corps t’exprime et tu auras plus facilement tendance à valider et à suivre les alertes que ton cœur te donne via cette interface-là.

L’intuition est le prolongement de l’observation. Plus tu te connais, plus tu auras de facilité à reconnaitre ton intuition.

« La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information. »

Albert Einstein

2. Apprends à différencier le murmure de ton cœur de ton blabla mental

Les intuitions sont une autre interface que ton cœur utilise pour rentrer en contact avec toi. Mais attention de ne pas confondre le murmure de ton cœur avec ton blabla mental. Voici ce qui les différencie :

  • L’intuition arrive sous forme de messages légers, immédiats et spontanés. Elle n’est pas le fruit d’une longue réflexion. D’ailleurs, elle perd de son essence dans l’analyse, à laquelle elle est cependant complémentaire ! Elle peut prendre la forme d’une pensée, d’une image, d’une chanson, d’une couleur, etc.
  • Le blabla mental prend plus la forme d’une « prise de tête ». Il est issu d’une réflexion plus longue et réagit à nos peurs. La voix qui vient du mental favorise le confort de ce que l’on connait déjà même si cela ne nous convient plus, car le mental n’aime pas le changement.
Proposition d’entrainement

Tu peux t’exercer à reconnaitre les messages qui viennent du cœur en posant des questions claires sur des petits choix que tu as à faire (avec des enjeux minimes pour commencer). Que ce soit pour savoir dans quel magasin aller pour trouver ce dont tu as besoin ; quel livre lire ; quelle prochaine excursion organiser ; quel chemin prendre, etc.

Lorsque tu reçois la réponse, tu peux lui donner une note sur une échelle de 1 à 10. 1 étant « je ne suis pas certain du tout de ma réponse » et 10 étant « je suis totalement dans la certitude ».

Dans un premier temps, l’idée est d’être uniquement dans la réceptivité des messages que tu reçois au-delà du langage corporel. Cela ne veut pas dire que tu dois nier le langage du corps, cela veut simplement dire que, dans un premier temps, tu mets ton focus sur le murmure du cœur (ou tu choisis de mettre ton focus sur ton corps), mais pas les 2 en mêmes temps même si les 2 existent.

Te focaliser sur un point à la fois (soit ton corps, soit ton murmure) aiguisera ton habilité à percevoir de plus en plus aisément et rapidement les messages de ton cœur via l’interface que tu entraines. Lorsque tu seras bien entrainé, tu pourras ensuite te laisser pleinement guider par la totalité de tes perceptions.

Tu peux également t’entrainer à comprendre le langage de ton corps ou à entendre les messages de ton cœur en jouant. Par exemple :

Prends un jeu de cartes et amuse-toi à découvrir la carte rouge parmi les 5 noirs et augmente la difficulté au fur et à mesure, demande à quelqu’un de choisir un chiffre entre 1 et 5 et essaie de le découvrir. Augmente la difficulté au fur et à mesure, devine qui t’appelle quand ton téléphone sonne avant de le regarder, etc.

3. Vérité 1: le coeur est connecté au tout

Pour comprendre comment écouter son cœur, il importe que tu intègres vraiment que celui-ci a la capacité d’être connecté à ton futur et à toute chose sur terre. Plus tu intègres cette vérité-là, plus facile tu auras à valider les messages de ton cœur même si ceux-là te paraissent insensés, improbables, hors de propos, etc.

Connecté à ce tout, ton cœur connait le « déjà accompli » de ta nouvelle réalité qui ne demande qu’à exister. Ton cœur a déjà déroulé le fil d’une nouvelle version de toi avant même que tes sens ne l’observent.

En partant de cette vérité-là et en te sentant connecté au tout, tu auras plus de facilité à suivre ton cœur même si cela parait absurde !

4. Vérité 2: ton cœur est au service de ton bonheur

J’insiste vraiment sur ce dernier point. Ton cœur est au service de ton bonheur. Cela ne veut pas dire que tout sera fluide. Il est même probable que suivre ton cœur soit difficile. Mais cela veut dire que la finalité qu’il sert et qui existe derrière la difficulté de l’instant est ton bonheur.

La difficulté et l’inconfort ne sont pas des problèmes. Ce qui est un problème en revanche, c’est de les voir comme des problèmes !

5. Mon protocole pour écouter son cœur

Ce protocole reprend les différentes notions vues ci-dessus. Tu peux bien sûr l’ajuster en fonction de ce que tu auras découvert au fur et à mesure de tes propres observations.

  • Détends ton corps
  • Fais le calme dans ton esprit
  • Connecte-toi à ton cœur (je te partage un exercice pour t’y connecter dans le point 3 de cet article)
  • Connecte-toi au tout
  • Concentre-toi sur ton chakra du troisième œil. Imagine une énergie bleue ou mauve qui se déverse dans l’espace entre tes 2 yeux et qui se déroule comme un tapis afin d’inviter ton cœur à se manifester.
  • Pose ta question, ton intention, ton objectif, etc., et laisse l’âme agir.

Autorise-toi l’échec

Tu peux voir l’intuition comme une langue étrangère. Et comme pour toute langue étrangère, l’entrainement est la clé de l’apprentissage. Au début, c’est possible que tu te trompes ou que tu ne comprennes pas tout ce que tu perçois. C’est tout à fait normal alors sois cool avec toi et continue à t’entrainer…

Les questions facilitatrices

Ces questions permettent de franchir plus facilement les barrières du mental afin de laisser émerger la réponse du cœur.

  • Si je n’avais pas peur, qu’est ce que je ferais?
  • Si tout était possible, qu’est ce que je ferais ?
  • Si j’avais la certitude que, peu importe mon choix, l’amour, l’argent, la sécurité, le temps et le bonheur (adapte selon ce qui est important pour toi) sont au rendez-vous, qu’est ce que je ferais?

Si tu as d’autres trucs et astuces qui peuvent aider les lecteurs à répondre à « Comment écouter son cœur », n’hésite pas à les partager en commentaire. Je serai ravie de te lire.

Pour aller plus loin, je te conseille « la fabrique des miracles ». Ce livre inspirant et émouvant témoigne de la faculté dont chacun dispose pour changer le cours de sa vie en alliant les pouvoirs du cœur à ceux de l’esprit. La fabrique des miracles raconte la quête fascinante de son auteur pour trouver le bonheur véritable.

Biographie de l’auteur: James R. Doty est professeur au département de neurochirurgie de l’université de Stanford et directeur du CCARE (Center for Compassion and Altruism Research and Education), qui étudie l’effet de la méditation et de la relaxation sur le fonctionnement du cœur et du cerveau. Il siège également au conseil d’administration de la Dalaï-Lama Foundation.

💌 Vous avez aimé cet article ? Pensez à le faire découvrir à vos amis en le partageant. 💌
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

ton cahier   

LE TABLEAU DE VISUALISATION AU  SERVICE DE VOTRE BONHEUR 

t'attend GRATUITEMENT ici 💌