Culottes menstruelles : comment les laver et les entretenir ?

Il y a quelques mois, j’ai décidé de franchir le pas et de passer aux culottes menstruelles. J’en avais tellement entendu parler que ma curiosité l’a emporté.

Aujourd’hui, petit retour d’expérience sur ces sous-vêtements révolutionnaires et surtout comment bien les entretenir.

laver Culottes menstruelles

Les étapes pour laver sa culotte menstruelle

Après avoir utilisé ma première culotte menstruelle, je me suis demandée comment la laver correctement pour être sûre de ne pas l’abîmer et garantir son efficacité dans le temps.

Voici les différentes étapes que je suis depuis pour entretenir ma protection intime :

Rincage à l’eau froide après utilisation

Tout d’abord, dès que je décide de changer de culotte, il est important de la rincer immédiatement à l’eau froide, en veillant à ne pas trop la tordre.

Cette étape permet d’éliminer une grande partie du flux menstruel. Le rinçage à l’eau froide est essentiel car l’eau chaude fixe les taches de sang et pourrait abîmer la matière absorbante.

Où acheter ses culottes ? Notre coup de ❤️

Mademoiselle Culotte presentation
  • Dès 19€
  • Confortable
  • Ultra-absorbante

Offre du moment : -10 %

Lavage à la main ou à la machine : quel choix faire ?

Une fois le rinçage fait, il est temps de laver la culotte menstruelle. J’ai testé les deux méthodes : le lavage à la main et le lavage en machine. Voici mon retour d’expérience :

Lavage en machine culotte menstruelle

Lavage à la main pour un entretien délicat

Pour laver ma culotte menstruelle à la main, je commence par remplir une bassine avec de l’eau froide et j’ajoute un peu de savon doux, type savon de Marseille, ou bien du détergent sans agents blanchissants ni assouplissants.

Ensuite, je fais tremper ma culotte pendant quelques minutes avant de la frotter délicatement. Pour finir, je rince abondamment à l’eau froide.

Avantages

  • Méthode de lavage plus douce pour la matière
  • Préserve les propriétés absorbantes de la culotte menstruelle

Inconvénients

  • Contraignante au niveau du temps que cela demande

Lavage en machine pour un entretien rapide

Pour moi qui suis souvent pressée, le lavage en machine reste une solution plus pratique. J’utilise alors un programme sur cycle court à basse température (30°C maximum) et je veille à choisir un cycle délicat pour protéger ma culotte menstruelle.

Bien sûr, pas question d’utiliser d’eau de javel ni d’adoucissant qui peuvent altérer la capacité d’absorption de la culotte.

Et pour ne pas abîmer mon linge, je place ma culotte menstruelle dans un sac à lingerie avant de la mettre en machine.

Avantages

  • Gain de temps énorme
  • Meilleur lavage qu’à la main

Inconvénients

  • Méthode de lavage plus agressive pour la matière

Astuce pour éliminer les taches récalcitrantes de mes culottes menstruelles

Même si le rinçage préalable et le lavage permettent généralement de bien nettoyer la culotte menstruelle, il arrive parfois que quelques taches persistantes soient encore présentes.

Pour y remédier, j’ai adopté une astuce toute simple qui fait des miracles sur mes culottes :

Après le lavage, je laisse tremper ma protection intime pendant plusieurs heures voire une nuit entière dans une bassine d’eau froide avec un peu de bicarbonate de soude. Ce produit naturel est très efficace contre les taches et respecte également la matière de la culotte. Une fois le trempage terminé, je rince à nouveau et laisse sécher.

bicarbonate de soude culotte

L’importance du séchage pour préserver sa culotte menstruelle

Bien sécher sa culotte menstruelle est aussi important que de bien la laver. J’évite donc le sèche-linge qui peut abîmer la fibre absorbante et privilégie un séchage à l’air libre, idéalement à plat, loin des sources directes de chaleur ou de lumière intense.

Il faut parfois attendre un peu plus longtemps pour que la culotte sèche complètement, mais cela vaut le coup pour préserver son efficacité et prolonger sa durée de vie.

Le mot de la fin sur l’entretien et le lavage des culottes menstruelles

Les culottes menstruelles ont révolutionné ma manière de vivre mes règles. Elles sont à la fois écologiques et confortables, sans compter qu’elles représentent une alternative saine aux protections jetables.

Pour bien entretenir ma culotte menstruelle et garantir son efficacité dans le temps, je respecte scrupuleusement les différentes étapes de lavage : rincage après utilisation, lavage à la main ou en machine avec des produits adaptés, trempage au bicarbonate si besoin et séchage à l’air libre.

Les culottes de règles ont tout de même une durée limitée, j’en parle ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *