Comment fonctionne une culotte menstruelle ? Utilisation

Hello les filles, j’ai récemment décidé de passer aux culottes menstruelles. Pourquoi ? Parce que j’en avais assez des serviettes hygiéniques jetables, coûteuses tant pour mon porte-monnaie que pour la planète.

J’avais aussi envie de me sentir plus à l’aise pendant cette période du mois. Alors, après avoir fait mes recherches sur le sujet, j’ai acheté quelques modèles de culottes menstruelles et je dois dire que je suis très satisfaite de mon choix !

Mais comment fonctionnent-elles ? J’ai mené mon enquête !

Comment fonctionne une culotte menstruelle

Comment fonctionne une culotte menstruelle ?

Une culotte menstruelle est un sous-vêtement qui remplace les protections hygiéniques traditionnelles, comme les tampons et les serviettes. Elle ressemble à une culotte classique, mais elle est fabriquée avec des tissus spécifiques permettant d’absorber le flux menstruel.

En général, ces culottes sont composées de plusieurs couches de textile :

  1. Une couche en contact avec la peau, généralement en coton, pour un confort maximal.
  2. Une ou plusieurs couches absorbantes, souvent en fibres naturelles (par exemple, en bambou) ou en matériaux synthétiques de haute technologie, qui retiennent le liquide.
  3. Une couche imperméable, en tissu respirant et étanche, pour éviter les fuites.

Selon les marques et les modèles, les culottes menstruelles peuvent être plus ou moins épaisses et offrir des niveaux d’absorption variés.

Mais dans tous les cas, elles permettent de se sentir au sec et protégée tout au long de la journée.

Où acheter ses culottes ? Notre coup de ❤️

Mademoiselle Culotte presentation
  • Dès 19€
  • Confortable
  • Ultra-absorbante

Offre du moment : -10 %

Pourquoi choisir une culotte menstruelle ?

Ils y ont plusieurs raisons qui m’ont poussée à essayer les culottes menstruelles :

  • Le confort : Elles sont plus douces et agréables à porter que les serviettes hygiéniques.
  • L’économie : Malgré un coût d’achat plus élevé (environ 20 à 40 € par pièce) et une durée de vie limitée, elles sont réutilisables pendant plusieurs années, alors qu’une femme dépense en moyenne entre 5 et 10 € par mois en protections jetables. On s’y retrouve vite sur le long terme.
  • L’écologie : Les culottes menstruelles génèrent bien moins de déchets que les produits à usage unique, ce qui est un geste responsable pour notre planète.
  • La praticité : Pas besoin de penser à acheter des tampons ou des serviettes chaque mois, ni à emporter des protections de rechange avec soi.

Culotte menstruelle : mes conseils pour bien les utiliser

fonctionnement une culotte menstruelle

Comment choisir sa culotte menstruelle ?

Pour être sûre de faire le bon choix, je vous conseille de prendre en compte plusieurs critères :

  • La capacité d’absorption : Elle est exprimée en équivalent tampon ou serviette (par exemple, 1 à 2 tampons) et varie selon les modèles. Si votre flux menstruel est plutôt faible à moyen, une culotte dite « légère » peut suffire, alors qu’une femme ayant un flux très abondant devra opter pour une protection dite « nuit ».
  • La taille : Il est essentiel que la culotte soit bien ajustée à votre morphologie, ni trop serrée, ni trop lâche, pour éviter les fuites et assurer un confort optimal. N’hésitez pas à consulter les guides des tailles proposés par les fabricants.
  • Le style : Culottes classiques, shortys, tangas, boxers… Les culottes menstruelles existent en différents modèles qui conviendront aux préférences et besoins de chacune.

Comment entretenir ses culottes menstruelles ?

Afin de préserver leur efficacité et leur durée de vie, il est important de respecter quelques règles d’entretien :

  1. Rincer la culotte après usage : Dès que vous la retirez, il est recommandé de la passer sous l’eau froide pour éliminer l’excès de sang. Vous pouvez aussi ajouter un peu de savon doux si vous le souhaitez.
  2. La laver à la machine : Je vous conseille de mettre la culotte menstruelle dans un filet de lavage et de respecter les consignes de température indiquées sur l’étiquette (généralement 30 ou 40 °C). Évitez toutefois d’utiliser des adoucissants, qui pourraient altérer le pouvoir absorbant du tissu.
  3. Laisser sécher à l’air libre : Privilégiez un séchage naturel plutôt qu’un passage au sèche-linge, plus agressif pour les textiles techniques.

Mes astuces pour bien utiliser les culottes menstruelles

Pour profiter pleinement de votre nouveau sous-vêtement, voici quelques conseils pratiques :

  • Alterner plusieurs culottes : Afin de ne pas être prise au dépourvu, je vous recommande de posséder au moins deux ou trois culottes menstruelles, que vous pourrez alterner pendant la durée de vos règles. Cela permettra également d’éviter une usure prématurée du produit.
  • Adapter le modèle en fonction du jour : En début de cycle, quand le flux est souvent plus abondant, préférez une culotte avec un niveau d’absorption élevé. À l’inverse, vous pouvez opter pour une protection plus légère en fin de menstruations.
  • Être à l’écoute de son corps : Si vous avez des doutes sur le niveau d’absorption, n’hésitez pas à surveiller régulièrement votre culotte et à la changer dès que nécessaire pour éviter les fuites ou inconforts.

Eh bien voilà ! J’espère que cette petite expérience personnelle et ces conseils vous auront éclairé sur l’utilisation des culottes menstruelles.

Je dois dire que je suis ravie de ma découverte et que je ne reviendrais pas en arrière.

Alors, si comme moi, vous cherchez une alternative plus confortable, économique et écologique aux protections jetables, n’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *